samedi 12 octobre 2013

Apprendre le libanais partout dans le monde avec le site web Abjadiye (article paru dans www.agendaculturel.com)

4
301

 


Pour les nombreux Libanais partis tenter leur chance à l'étranger - 15 millions contre 4 millions résidant au Liban -, se sentir connecté à ses racines n'est pas forcément chose aisée. L'apprentissage de sa langue maternelle à ses enfants pourrait être une solution pour redécouvrir sa culture et se réapproprier une identité. Le site internet Abjadiye (alphabet en libanais) se dédie à ces expatriés en manque de l'idiome local.

Le créateur de cette plate-forme en ligne d'apprentissage du langage du pays du Cèdre, Antoine Rizk, a été confronté au manque de possibilités en France pour apprendre le parler libanais à ses enfants. Loin de se désespérer, il s'est attelé à la tâche et a lancé Abjadiye après plusieurs années d'études menées par une équipe d'experts de haut niveau : doctorat en informatique, ergonomie, psychologie cognitive, linguistique et conception graphique. ’’Il a fallu créer les règles de translitération, la grammaire du libanais parlé, la pédagogie, le contenu des leçons, le graphisme et l'ergonomie du site, et bien évidemment le site informatique à proprement parler’’, raconte Antoine Rizk. ’’Développer la grammaire n'était pas chose aisée car il ne fallait pas tomber dans le piège de transposer la grammaire arabe inadaptée, et faire attention à créer une grammaire pédagogique, pas rebutante et adaptée au langage parlé’’. Pour s'assurer de l’aspect pratique des leçons, il a également soumis le concept à un panel d'enfants et d'adultes.

Le choix du site web s'est imposé tout seul car ’’le support électronique a le mérite d'être accessible de partout, et fournit un support interactif indispensable pour la conversation qui est au cœur du libanais parlé’’, explique le fondateur. ’’Cette solution permet l'accès à un contenu riche en images depuis les ordinateurs à grand écran aussi bien que des tablettes, à la différence d'une application mobile’’. Abjadiye.com contient 99 leçons réparties en 3 niveaux de 33 leçons chacun, construites pour des sessions de 15 à 20 minutes pour permettre aux utilisateurs d'aller à leur rythme. Tous les mots de vocabulaire (de 1000 à 2000 mots et expressions courants) sont accompagnés de leurs équivalents audio ainsi que d’images pour aider l'apprenant à s'en souvenir, ainsi que de courts exercices interactifs. Concernant l'alphabet, ’’nous avons favorisé l'apprentissage par la typographie, en lettres latines et en chiffres, habituelle au Liban, plus efficace que le ’Fusha’ pour quelqu'un souhaitant communiquer aisément et naturellement avec les Libanais du monde entier’’, explique Antoine Rizk. ’’Loin de penser que Abjadiye.com est une méthode alternative pour saper l'arabe, nous pensons et espérons qu'Abjadiye fournira la première étape vers l'arabe et accroîtra l'adoption de cette langue en simplifiant la démarche pour y parvenir’’. Dans un autre registre, l'association Francophonia Liban a décidé de faire suivre ces leçons aux volontaires français qui sont partis cet été à Sebeel (Nord Liban) pour enseigner la langue française, établissant ainsi un lien concret entre le Liban et l'étranger.

La méthode d'Abjadiye est disponible en français, anglais et portugais-brésilien (bientôt en espagnol), et garanti sans publicité. L'abonnement coûte 10 dollars pour 3 mois, ou bien 25 dollars pour un an, et donne accès à l'intégralité des 99 leçons et au lexique complet. ’’Mais les cinq premières leçons sont gratuites sur simple inscription, ce qui permet d'avoir un aperçu du contenu’’, ajoute Antoine Rizk. ’’Nous travaillons aussi à faire adopter cette méthode dans l'enseignement. Nous offrons donc l'abonnement aux professeurs de libanais sur simple demande afin de les initier’’.

La méthode s'adresse à un public varié : des descendants de Libanais vivant en dehors du pays du Cèdre, aux personnes intéressées par la culture libanaise et aux hommes et femmes d'affaires souhaitant communiquer au Moyen-Orient. ’’J'ai été très vite pris de passion pour ce projet’’, détaille le créateur du site. ’’La langue libanaise est l'un des plus grands symboles d'unité de notre pays, au-delà des confessions religieuses et des idées politiques’’. Il se sent proche de la déclaration de Bahjat Rizk, attaché culturel libanais auprès de l'Unesco : ’’Il s'agit d'un acte de liberté et d'engagement’’.

Site web: www.abjadiye.com


Antoine Rizk est un professionnel de l'informatique. Il a quitté son Liban natal il y a 35 ans pour effectuer 8 ans d'études en Grande-Bretagne, où il a choisi de faire sa thèse de doctorat sur les grammaires des langages de programmation. Depuis, il a fait sa carrière en France : d'abord chercheur, puis directeur de trois start-up successives, il a été 14 ans professeur associé à l'Université d'Evry où il a créé et géré un DESS Informatique. Il est aujourd'hui vice-président du marketing chez un grand éditeur de logiciels.