jeudi 24 janvier 2013

La langue libanaise à portée de clics


Je vous renvoie à un bel article complet sur Abjadiye, paru ce jour dans l'Orient-le-jour, sous la belle plume de Maya GHANDOUR HERT.

Cliquer ici pour voir l'article.


The most read French language Lebanese newspaper L'Orient-le-jour dedicates an entire article to Abjadiye. See the complete article by Maya GHANDOUR HERT.

Click here for full article.

mardi 8 janvier 2013

Taking Arabic from the screen to the street

See the great article in the Daily Star by Niamh Fleming-Farrell



Read more ..

Abjadiye.com : Une excellente méthode pour apprendre le libanais


 

Pourquoi Abjadiye.com ?

Abjadiye.com est né du constat simple que pour un étranger, ou un Libanais de la diaspora, le libanais parlé a tous les aspects d’une langue à part, distincte de la langue arabe. Par la loi des 80/20, dite loi de Pareto, 20% de la langue est employé 80% du temps. Or ces 20% les plus utilisés de la langue libanaise sont par définition ceux qui se sont forgés une identité séparée à travers le temps.

             De ce constat découle une conviction très forte, à savoir que pour enseigner la langue libanaise, on ne peut appliquer l’enseignement arabe dispensé dans les écoles au Liban, aussi utile et noble soit il. L’élève au Liban dispose naturellement de la langue parlée par le biais de son entourage, ce qui n’est point le cas à l’étranger.


              Enseigner l’arabe à quelqu’un qui souhaite communiquer en libanais est voué à l’échec pour deux raisons simples. Premièrement parce que l’élève ressentira très vite une frustration à ne pouvoir ni comprendre ni parler ce qu’il apprend, et deuxièmement parce qu’il sera obligé à apprendre l’écriture arabe, alors que les libanais eux-mêmes communiquent sur Internet à l’aide de l’alphabet latin.

             Mes longues recherches pour trouver un outil moderne et adéquat pour enseigner la langue libanaise à mes propres enfants n’ont pas abouti. D’où l’idée de créer Abjadiye.com, qui se veut avant tout un outil pour mes enfants, et par extension pour ceux des millions de libanais et amis du Liban dans la même situation. Comprenez par là que le but premier de Abjadiye.com n’est pas financier, malgré les investissements considérables qu’il a nécessité.

           La langue libanaise, comme vous le rappelez souvent, est un facteur identitaire et peut s’avérer un outil efficace d’union nationale. La langue libanaise dépasse les confessions, elle fut promulguée dans le passé par des libanais de renoms tout aussi bien musulmans que chrétiens (Nagib Jamaleddine, Said Akl, Kamal Charaabi et tant d’autres).

            Enfin, il est triste de constater que la langue libanaise tend à disparaître parmi la diaspora de deuxième génération, faute de méthodes adéquates pour l'enseigner et la promouvoir. La deuxième et troisième génération ne trouvent que des écoles d'enseignement de l'arabe, alors qu'ils cherchent en réalité à apprendre la langue parlée de leurs aïeuls.


La méthode :


L’approche de Abjadiye.com se résume en les points suivants :

               1.Le libanais doit être enseigné sur la base d’une translitération latine. Plusieurs tentatives dans ce sens ont échoué dans le passé et d’autres plus récentes ont du mal à s’imposer. Ma conviction est que leur échec est dû au fait d’avoir essayé d’imposer un alphabet à un peuple, sans l’appui de l’état (comme en Turquie ou au Vietnam) et que leur alphabet n’est pas compatible avec la réalité car on ne peut l’écrire avec les claviers QWERTY dont disposent la majorité des libanais dans le monde.

                 2. Le libanais doit être enseigné sur la base des règles d’écriture que les Libanais ont décidé pour eux-mêmes, et qu’ils emploient tous les jours sur facebook, sms, twitter et autres supports électroniques. J’ai longuement étudié cette façon d’écrire, que nous pouvons qualifier de démotique, et l’ai résumé sur la page facebook suivante www.facebook.com/LebaneseWritingRules . Le site Abjadiye.com adopte ces règles d’écriture, imparfaites certes, mais néanmoins décidées et utilisées par le peuple lui-même.

                 3. Le libanais mérite d’être enseigné à l’aide d'outils interactifs modernes. Transcrire un livre de grammaire sous forme d’un site web ne suffit pas. La pédagogie de Abjadiye.com a été conçue et pensée, pour le média interactif.

                4.  Le libanais étant une langue vivante et avant tout une langue parlée, la pédagogie de Abjadiye.com est centrée sur la conversation. La conversation est l’élément central de chaque leçon. La grammaire vient seulement en appui à la compréhension.

                5.  J’ai réécrit une grammaire complète de la langue libanaise, adaptée à une pédagogie simplifiée.

                6. La grammaire est omniprésente dans Abjadiye.com, mais elle n’est pas visible. Le jargon grammatical est totalement absent, y-compris le mot « grammaire » lui-même. Un étranger qui souhaite apprendre le libanais connait déjà une langue, l’apprentissage de la structure du libanais avec Abjadiye se fait donc par transposition. Abjadiye se contente de mentionner que Bayt = Maison et que Bayti=Ma maison, sans expliquer les pronoms possessifs et encore moins parler de déclinaison.

                  7. Enfin, Abjadiye contient une centaine de leçons, des milliers d’images, des milliers de fichiers audio construits avec des ingénieurs de son, des centaines d’exercices interactifs, et un lexique de milliers de mots qu’on peut trier, réparti en 20 catégories. Abjadiye.com est surtout agréable à voir et simple à utiliser, ce qui est le moins qu’on puisse attendre d’un outil censé faciliter l’apprentissage.

                    8. Le site a été essentiellement conçu par moi-même, ayant fait mon doctorat sur les grammaires des langages de programmation et enseigné pendant 15 ans à l'Université. J'ai été assisté par une grande équipe libanaise de développeurs, concepteurs graphiques, ingénieurs de son, mais aussi d'un docteur en psychologie cognitive et ergonomie des interfaces homme-machine.

Liens utiles :

- www.abjadiye.com disponible en français et en anglais, en attendant de le traduire en portugais et en espagnol.
- www.facebook.com/LebaneseWritingRules, résume les règles de translitération les plus utilisées par les libanais

samedi 5 janvier 2013

Rationale for Lebanese Writing Rules



Here are my personal convictions and some facts on Lebanese Writing Rules.

a) I wrote the rules prior to building www.abjadiye.com. Abjadiye uses the rules entirely, it has 100 lessons, thousands of lexicon terms, thousands of conversation sentences, three levels of learning etc. Lebanese Writing Rules as such are not pure theory, they have proven their usability through Abjadiye.

b) Abjadiye and Lebanese Writing Rules have thousands of followers. They received interest from major Lebanese newspapers. They also received recognition from Unesco Lebanese delegates. (References to come)

c) My strong conviction is as follows : any academic alphabet proposal, no matter how perfect it is in reflecting the various Arabic phonems, is bound to fail unless it obtains state backup similar to Turkey and Vietnam, and implements top-down promulgation of the system at all levels of the institutions, starting with schools. I consider therefore that Said Akl's and other systems have failed.

d) Without state backup, Lebanese people have decided on a system of writing with Latin alphabet, which they use on Facebook, Twitter, SMS, mails etc. Lebanese Writing Rules is a formalisation of the most used conventions of this system. It is therefore demotic, can be considered as the people's language, and no one can change this unless he has state power, and even with the state power, I am afraid it is too late to catch up.

e) Lebanese Writing Rules are NOT academically perfect, they do not transliterate every single sound on a one to one mapping. However, this is what the people use today, and after all, one letter may have multiple pronunciations which can be learnt contextually. Think of the letter t in "Shuttle" (pronounced Tah) and in "Cattle" (pronounced t). Think of the letter u in "pure", "purple", "put", "cut" etc. Think of the letter s in "to use" (pronounced z) and in "the use" (pronounced s).

f) Lebanese Writing Rules do not require any specific keyboard. Any Lebanese around the world can use them with a simple QWERTY keyboard.

g) Finally Lebanese Writing Rules were designed for a pragmatic purpose, that of teaching easily and spreading the Lebanese language. Contrary to Said Akl and maybe others, I have not designed them as a departure from Arabic, which is a language I love above all.